Bienvenue sur la Grande Bibliothèque du Droit ! Ceci est une bibliothèque contributive. Vous pouvez nous proposer des articles.


La Grande Bibliothèque du Droit est une bibliothèque juridique en ligne, en accès libre et gratuit, créée par le Barreau de Paris.

Les lecteurs et contributeurs ne doivent pas oublier de consulter les Avertissements juridiques.

Welcome to the Grand Law Library ! This is a participatory e-library. You can send us your publications


Exceptions au principe de la compétence du juge administratif à l'égard des activités administratives de gestion publique (fr)

Version imprimable
Un article de la Grande Bibliothèque du Droit, le droit partagé.
Aller à : navigation, Rechercher


Cet article est issu de JurisPedia, un projet dont la version en langue française est administrée par le Réseau Francophone de Diffusion du Droit. Pour plus de renseignements sur cet article nous vous invitons à nous contacter afin de joindre son ou ses auteur(s).
Logo jurispedia.png

France > Droit public > Droit administratif > Droit administratif général > 
Encadrement juridique de l'administration > Champ d'application du droit administratif >
Détermination des compétences administrative et judiciaire > Compétence du juge administratif à l'égard des activités administratives
Fr flag.png


Il est apparu que le juge administratif était compétent lorsqu'on se trouve en présence d'un acte administratif de gestion publique et qu'il était normalement incompétent lorsqu'il s'agissait d'une activité ne présentant pas ce caractère. Il convient toutefois de compléter ces critères en analysant certains correctifs et certaines exceptions. On verra ainsi que certaines lois dérogent aux règles générales de compétence qui ont été présentées. Ensuite, le principe selon lequel certaines matières sont considérées comme réservées traditionnellement par nature au juge judiciaire (théorie des matières réservées au juge judiciaire). Il y a des dérogations légales et des dérogations jurisprudentielles. Nous verrons donc les dérogations légales aux règles de délimitation des compétences administratives et judiciaires et la théorie des matières réservées par nature à la compétence judiciaire.